CONSEILS PRATIQUES – BETON

actualites
Qu’est-ce que le béton prêt à l’emploi ?

Le Béton prêt à l’emploi (BPE) est un béton qui, comme son nom l’indique, peut directement être utilisé sur le chantier. Cela implique qu’il est fabriqué dans une centrale à béton fixe et peut donc posséder des caractéristiques bien spécifiques.

De manière générale, le béton est un mélange de ciment, d’eau et de granulats en proportions différentes selon le type de béton souhaité. En plus de ces 3 constituants, on peut ajouter des éléments complémentaires, les adjuvants (liste des adjuvants), qui vont être incorporés pendant le malaxage et qui vont renforcer certaines propriétés du béton.

Loin d’être anodin, l’ajout d’adjuvants va permettre d’influer sur de nombreuses caractéristiques du béton : sa résistance mécanique, sa résistance face au choc, sa maniabilité… Il est donc important de bien choisir les éventuels adjuvants à utiliser en fonction du climat de l’ouvrage et du type d’utilisation que l’on veut en faire.

En travaux routiers, le facteur pluie est relativement important. Un béton bitumineux trop perméable risque de se gorger d’eau. En hiver, l’eau peut geler dans certaines régions, ce qui a pour directe conséquence une augmentation de son volume et donc un léger gonflement de la chaussée. Après fonte de l’eau, il y a création de bulles d’air qui vont, selon la densité du trafic, entraîner un vieillissement précoce de la chaussée. Avec un ajout d’adjuvant, on peut donc par exemple limiter la fissuration du béton et donc l’infiltration d’eau.


Le saviez-vous ?

L’utilisation d’un béton fluide facilitera la mise en place et permettra d’éviter des rajouts d’eau qui nuiraient à la durabilité de l’ouvrage.

Vous pouvez aussi demander un ajout de fibres synthétiques qui auront pour effet de limiter les fissurations de retrait (désordre esthétique) et d’augmenter la résistance aux chocs pour le béton.

Les pigments: offrent la possibilité de modifier la couleur du béton.

A utiliser impérativement lors des coulages de dalles et planchers:
Les produits de cure: Produits appliqués à la surface du béton frais, ils ont pour rôle de protéger le béton contre d’éventuels risques de dessiccation. (vent, chaleur)


Avantages de la livraison du béton prêt à l’emploi 

La livraison de béton prêt à l’emploi est un gain 

  • de temps : trouver la bétonnière (achat ou location), les agrégats et les adjuvants, gâcher le béton, nettoyer et entretenir la bétonnière,
  • d’espace : pas de zone de gâchage à aménager et à nettoyer, pas de stockage de bétonnière,
  • de choix : le béton est livré avec les adjuvants requis (antigel, plastifiant, colorant, etc.),
  • de qualité : le béton livré est contrôlé en sortie de centrale et répond à des normes de qualité testées et par analyse d’échantillons,
  • de disponibilité : le béton est livré où et quand vous le souhaitez.

Le principal souci du béton, c’est qu’il est extrêmement dense avec une masse volumique proche de 2,3. C’est-à-dire que pour 1m3 de béton, le poids devrait atteindre environ 2,3 tonnes : difficile à faire dans son jardin avec une bétonneuse artisanale, surtout s’il faut porter les plusieurs tonnes à la main. Pour ordre d’idée, il faut une vingtaine de brouettes pour transporter une tonne de béton !avantages-livraison-beton

Dès que les travaux prennent de l’ampleur, que ce soit pour une dalle en béton ou même un mur, les volumes nécessaires deviennent vite très significatifs. Une autre contrainte s’ajoute à l’argument du poids. Il est en effet impératif que pour tous travaux sur un ensemble cohérent le béton soit coulé d’un bloc afin d’éviter les pertes de rigidité et surtout les fissures au séchage. Il faut donc que l’intégralité du volume requis soit prête et liquide au même endroit et au même moment. La livraison de béton frais par camion est alors la seule solution envisageable pour des travaux de qualité.

(Cliquer ICI pour accéder à la page « Service livraison -Béton »)


 COMMENT CALCULER LE VOLUME DE BÉTON NÉCESSAIRE POUR COUVRIR UNE ROUTE ?

Longueur de la route (en mètres) x Largeur de la route (en mètres) x Epaisseur de la couche de béton (en mètres)

Pour une allée de maison individuelle pour voitures et piétons, on choisit en général une épaisseur de 15 cm ce qui sera suffisant pour assurer à votre route une parfaite tenue dans une certaine durée (en sachant que l’épaisseur peut varier en fonction de la qualité du sol support).

Exemple : Pour bétonner une route de 4 mètres de large, sur 50 mètres de long, sur 10 centimètres d’épaisseur, il faut 4 x 50 x 0,1 = 20 mètres cube.

À noter : le calcul reste le même pour une dalle au sol. 


Calcul de volume de Béton

Afin de vous aider à calculer les volumes de béton dont vous aurez besoin, voici une liste des formes qu’on retrouve le plus souvent dans le monde de la construction ainsi que leur formule pour calculer leur volume en m3.

-> TELECHARGER NOTRE CALCULATRICE
POUR CALCULER LE VOLUME DE BETON (en cours)


 Epaisseur de la dalle de béton selon les usages

Couler une dalle béton n’est pas un travail très complexe, après la lecture de quelques tutoriels, ce travail est largement accessible. La chose complexe est plutôt de connaitre l’épaisseur de dalle nécessaire pour qu’elle puisse supporter les charges dans le temps.

Une dalle trop fine aura une durée de vie raccourcie, elle se fissurera rapidement, des morceaux éclateront et elle aura donc un aspect négligé. Au contraire, une dalle trop épaisse vous coûtera plus cher et elle ajoutera beaucoup de poids à votre structure (qu’elle ne pourra pas forcément reprendre) et vous fera perdre du volume. Le bon choix est donc crucial !

attention-2  Prévoir au besoin, les emplacements pour les passages de réseaux sous gaines (électricité, TV, Hifi, etc.) et les canalisations (alimentations et évacuations des eaux, chauffage). Attention, la gaine réservée au réseau électrique doit être isolée de celles des autres réseaux. Veiller à respecter les normes EDF.
 USAGE EPAISSEUR DE LA DALLE 
Dallage sur terre-plein 8/10 cm (15 cm pour sol meuble)
Dallage sur vide sanitaire 15 cm
Allée pour voiture et piétons 10 cm
Allée pour poids lourds 15 cm avec armatures treillis soudé
Dalle de plancher en béton armé 1/30ème de la portée de la dalle (minimum 12 cm) avec armatures treillis soudé
Dalle pour terrasse 8/10 cm
Allée de jardin 6/8 cm

 

 LE SAVIEZ VOUS Pour éviter de perde beaucoup de temps et de vous faire mal au dos en lissant votre dallage deux solutions s’offrent à vous :
  • L’utilisation d’un béton fluide autoplaçant que vous devrez simplement couler sans rien de plus à faire.
  • La mise en place d’une chape de ragréage sur le dessus de votre dallage pour venir lisser celui-ci et ainsi pouvoir parfaitement poser son revêtement.

 

COMMENT COULER DU BETON?

Eléments nécessaires:
Graviers – Sable – Ciment ou Béton prêt à l’emploi / Pelle – Brouette – Tuyau d’arrosage – Seau – Bétonnière (ou livraison par camion toupie) / Taloche – Truelle – Planches – Treillis 

1- PREPAREZ LA DALLE

Si votre sol est déjà bien compacté, vous pouvez couler directement dessus. Sinon, mettez une couche de remblai compacté.

Votre dalle sera ce que sera votre assise! Si votre assise se crevasse, bouge, s’enfonce, votre dalle en béton suivra ces mouvements du sol. Votre assise doit être de niveau, compactée et stabilisée.

Les professionnels mettent au fond de leur dalle du gravier grossier. Faites une couche de 10 à 20 cm avec vos graviers compactez toute la surface avec une dame ou un compacteur professionnel. Si vous avez une petite surface, ce dernier n’est peut-être pas utile. Pour les grandes surfaces, n’hésitez pas à en louer un ! Le travail sera alors parfait !

2- PREPAREZ LE COFFRAGE

 
C’est l’habillage, en général en bois et fixé par des clous, que l’on met autour de la zone à couler. Ce coffrage servira aussi de repère pour le coulage de la dalle.
 
Quelques conseils à propos du coffrage :
  • Si votre coffrage a la forme d’un carré ou d’un rectangle, veillez à ce que les angles soient bien à angle droit. Pour vous en assurer, mesurez les diagonales, elles doivent être identiques. Sinon, rectifiez le coffrage.
  • Quant au sommet du coffrage, il va falloir prévoir une pente. Si vous voulez que l’eau ne stagne pas sur votre dalle, votre coffrage devra être légèrement plus haut sur le côté opposé à l’endroit où vous allez collecter l’eau. On table généralement sur une pente de 1 à 2 cm par mètre linéaire.

3- PLACEZ L’ARMATURE

Pour éviter que le béton de fondation ne se fissure, vous pouvez prévoir une armature. Celle-ci confèrera aussi plus de solidité aux fondations.

  • Recouvrir votre assise d’un film polyane sur toute la surface.
  • Faites en sorte que les treillis d’armature ne reposent pas sur la membrane. Vous pouvez les placer sur des briques ou briquaillons.
  • Placez-y les treillis d’armature. L’épaisseur du treillis sera fonction de l’épaisseur des fondations.

Demandez conseil dans votre magasin de bricolage.

4- PREPAREZ VOTRE BETON

Le béton se fabrique à partir de ciment, de sable et de gravier. On ajoute ensuite de l’eau pour lier tous ces éléments. Demandez conseils à votre magasin de bricolage.preparation-beton

Dans une bétonnière qui tourne déjà, commencez par mettre l’eau, puis vous ajouterez le mélange ciment-sable. Vous pouvez faire votre mortier dans une brouette avec une pelle. Ne mettez pas trop d’eau dans votre béton, il en va de la solidité du mortier ! Faites plutôt un ciment sec qui résistera mieux, même s’il est plus difficile à étendre. Votre mortier doit être homogène, donc laissez bien tourner. Amenez la brouette sous la bétonnière et versez le mortier.

prepa-beton-1 prepa-beton-2

Pour garder une bétonnière propre, pensez à bien nettoyer la cuve après utilisation, avant que le béton ne sèche. Pour cela :

  • Versez un seau d’eau et un peu de graviers dans la cuve.
  • Mettez en marche la bétonnière pendant 10 min et déversez le mélange à la fin.
  • Rincez l’intérieur puis l’extérieur de la cuve avec un jet d’eau.

Vous pouvez aussi utiliser du béton prêt à l’emploi. Veillez en tout cas à préparer une quantité suffisante de béton pour réaliser complètement les fondations.

5- COULEZ LE BETON DANS LE COFFRAGE

Si vous avez une grande surface, commandez une toupie qui versera directement le béton dans votre coffrage à l’aide d’un tuyau. Sinon, transportez votre béton avec une brouette que vous déverserez dans le coffrage. Mettez du béton jusqu’à la hauteur voulue. Pendant le coulage, faites-vous aider : un fait le béton, l’autre le transporte et un ou deux l’étalent dans le coffrage avec des pelles, des râteaux ou des truelles. Le béton doit pénétrer partout. 

6- LISSEZ LA CHAPE

Posez une règle en aluminium sur le coffrage en bois à une extrémité. Par un mouvement continu de droite à gauche, puis de gauche à droite, faites glisser la règle sur le coffrage. Elle va lisser votre dalle, enlevant l’excès d’eau et de béton. S’il y a une grande largeur, faites-le à deux. Si en avançant, il y a des trous, rajoutez du béton et repassez la règle.

Répétez ce processus jusqu’au bout de votre coffrage. Certes, ce n’est pas encore fini, mais vous avez déjà une chape bien droite, légèrement luisante d’eau.

7- Fignolez la surface

Le béton lissé commence à prendre, il est temps de le talocher. Cette opération consiste à faire ressortir l’eau pour qu’elle s’évapore et à faire se compacter le béton. On peut agir en deux temps :

  • avec une taloche à manche, on peut tapoter et lisser la surface par des mouvements de va-et-vient afin de faire ressortir la laitance.
  • avec une taloche à main, on peut fignoler la surface par d’amples mouvements pendant que le béton tire. Vous devez sentir la prise du béton qui se fait. Quand vous êtes content du résultat, ne retouchez pas !taloche-beton-v2
attention-2   Prévoir des joints de fractionnement

Ces joints ont pour but d’éviter que le béton ne se fende à cause de la rétraction due au séchage et plus tard, aux différences de température.

 
Si le temps est chaud, n’hésitez pas arroser votre dalle, le béton ne doit pas sécher trop vite. 

COMMENT CHOISIR LA CLASSE D’EXPOSITION DE VOTRE BÉTON, SELON SON UTILISATION FINALE ?

BPE - les classes d'exposition courantes

  • Classe d’exposition : elle correspond au type d’environnement le plus adapté à son utilisation et qui est désigné par 2 lettres (XO, XC, XD, …) désignant la classe d’exposition. Cette classe d’exposition peut être suivie d’un chiffre qui va indiquer le degré d’importance.
  • XO : résistance au gel
  • XC : Corrosion des armatures par carbonatation
  • XD : Corrosion due aux chlorures (origine non marine)
  • XS : Béton exposé au sel marin
  • XF : Soumis à des cycles gel/dégel
  • XA : Soumis à des attaques chimiques

LE SAVIEZ VOUSConnaissez-vous les autres critères?

  • Classe de résistance à la compression : par exemple C30/35. Le premier nombre désigne la résistance pour des essais en éprouvettes cylindriques (c’est ce nombre-là qui est utilisé en France) et le deuxième pour des essais dans des éprouvettes cubiques (comme c’est le cas au Royaume-Uni ou en Allemagne par exemple).

 

  • Classe de chlorure (Cl) : qui indique sa teneur maximale en ion chlorure par rapport à la quantité de ciment utilisée.

 

  • Classe de consistance(S) qui va dépendre de l’affaissement du béton (elle est déterminée par le test au cône d’Abrams réalisé en laboratoire).

Partager :